Bonjour je suis Isabelle , je viens du Pas de Calais et me suis installée dans les Pyrénées Orientales en 2010. Autodidacte, j’ai exploré durant plusieurs années différents chemins professionnels dont un particulièrement : création en couture d’ameublement. En 2015 la vie m’offre l’opportunité de vivre en pleine nature sur un élevage d’alpagas : cette connexion avec le monde végétal et animal m’a permise de me retrouver…et je suis devenue thérapeute.

Qu’est ce que je peux vous apporter?

On ne deviens pas thérapeute parce qu’un matin on s’est levé en se disant « tiens je changerai bien de taf et si j’aidais les autres?! »

Et bien non!

Derrière chaque thérapeute ou toute personne qui s’est tournée vers l’aide aux autres, il y a des souffrances pardonnées, des épreuves dépassées, des apprentissages qui nous ont permis de comprendre et d’évoluer vers la guérison.

Il y a l’ Expérience de la Vie!

  • Je peux vous accompagner afin d’ identifier vos conflits intérieurs
  • Vous partager des outils pour que vous libériez des peurs
  • Vous guider pour que vous soyez à nouveau créateur de votre vie.
  • Être transparente avec vous .
  • Mon objectif est que vous alliez mieux durablement!

Avec toute ma bienveillance!

Nous sommes et avons tous été un jour le guide de quelqu’un!

Et ne sous estime jamais celui qui te fais le plus souffrir car bien souvent il est ton meilleur guide…

Remerciement à mes Guides

Je remercie les membres de ma famille qui ont réveillés les blessures que j’avais à soigner!

Je remercie  la-mal à dit qui m’a permise de voir!

Je remercie ces Âmes  par leur bref passage sur Terre et dans ma vie!

Je remercie cet Homme qui m’a ouvert à l’abondance!

Je remercie cet Homme qui m’a montrée mes intolérances!

Je remercie cette Femme qui m’a permise de prendre ma place!

Et je remercie tous les autres… 

Biographie

J’ai eu une petite enfance « normale » : père , mère , frère , grands parents aimants et joyeux , milieu modeste et sécurisant…et pourtant très tôt je prends conscience que je ne rentrerai jamais dans « le moule » :

  • à 4 ans : je subis un accident de la vie : (embarrure du pariétal droit et trépanation) cette expérience me coupe de mes parents pendant le temps de mon hospitalisation , durant ce long séjour je suis placée dans une immense pièce où il y a tous les enfants accidentés et mon voisin est un jeune garçon dans le coma : je reste persuadée que j’avais des conversations avec !
  • à 7 ans : j’ai pris conscience de la mort : Naître , vivre et mourir, c’est comme ça ! je me souviens du discours de ma mère !…je l’ai observée j’ai vu que ses paroles n’étaient pas en cohérence avec sa gestuelle : elle ne semblait pas sûre de ce qu’elle m’avançait ! A ce moment au plus profond de moi je suis persuadée qu’il y a autre chose et que nous ne naissons pas sans raison !
  • à 13 ans : Mon adolescence est difficile je me sens comme une extra terrestre tout le temps , je me suis fait une bulle : à l’intérieur où je respecte le monde que je découvre (communication avec mes animaux , le monde invisible , l ‘écoute de mon corps (sensation, sport) , le monde des rêves) , à l’extérieur je me crée une cuirasse de « naïve et gentille » qui me permet d’avoir des amis(ies)  !c’est aussi une période où je commence à observer et analyser le monde et les autres qui m’entourent.
  • à 18 ans : je me découvre une facilité pour reproduire des portraits au crayon de bois…à chaque dessin réalisé j’ai la sensation d’être guidée par quelque chose.
  • à 20 ans : je commence à me couper de mes ressentis pour être comme « tout le monde » : mes premières crises d’angoisse  font leur apparition dans mon quotidien
  • à 24 ans : j’ai mon premier enfant , je rentre dans une vie d’adulte et je m’oublie : j’endosse l’étiquette de mère et amie « parfaite »
  • à 27 ans : je suis rattrapée violemment par une grosse dépression qui dure 1an et demi : sans recul je dirai une descente aux enfers!!mais aujourd’hui je dirai un retour à soi salutaire!après cette dépression j’ai le bonheur d’avoir mon 2ème enfant : et je prends conscience de cette « illusion d’existence » que je me suis fabriquée ; je reprends possession de ma vie , je crée beaucoup , je commence les lectures d’éveil personnelle , je m’interroge, j’ai encore des angoisses que je calme grâce au sport.
  • à 32 ans : je fais table rase de toutes mes croyances alimentaires et je commence le régime du docteur Seignalet : A ce moment là , je vis une accélération de ma conscience , les voiles qui m’aveuglaient tombent un à un : je vis une réelle révélation de mon identité, c’est comme ci je me rappelais l’essentiel que j’ai oublié en naissant : autour de moi c’est l’incompréhension de mes proches , je raye ce que j’ai appris à l’école, ce que mes parents m’ont inculquée , je traverse un passage vers l’inconnu angoissant mais je ne peux plus reculer : tout devient évidence et il m ‘en faut plus , j’ai une soif d’apprendre , de bonheur, de bien-être …
  • à 37 ans : guidée par une voix intérieure, j’arrive dans les Pyrénées orientales : j’y découvre la nourriture biologique , la communication avec les êtres de la nature, ho’oponopono , le pardon , le non-jugement , les pierres, le paranormal ect…mon énergie s’intensifie, mes ressentis également : je me sens libre…et à la fois je suis de plus en plus sensible , je ressens l’énergie des lieux , des autres, le malaise , la maladie , je ne peux plus supporter la foule , bien souvent je m’enferme et je regarde les gens de loin : je ressens de l’incohérence : à la fois  je veux partager et donner aux autres et c’est dans la solitude que je me sens le mieux . Je décide de partager mon expérience alimentaire en créant un site internet  . Instinctivement je pose mes mains sur telle personne, tel animal de passage pour donner de l’énergie , j’ouvre ma porte aux anges , aux êtres invisibles , je vis des expériences loin de la compréhension globale, je fais des rituels venus de je ne sais où…tous mes sens sont en éveil , je surf entre bien-être intense et doute profond  : à chaque doute je suis rattrapée par des messages, des visions, quelque chose d’invisible !J’ai peu de personnes a qui parler : comment gérer tous ces ressentis que j’ai , comment aider utilement les autres sans en souffrir, sans faire souffrir mes proches?je sens ma vocation : soigner et pourtant je ne peux pas sans me blesser!Pourquoi je ressens tout ça alors?
  • à 40 ans : je participe à la première année de cours de naturopathie avec Mr Robert Masson .Dans ce laps de temps je rencontre mon ex- conjoint qui me propose de m’installer avec lui pour faire un élevage et vivre en accord avec la nature : il m’encourage à croire en mes capacités et grâce à lui je fais plusieurs rencontres stupéfiantes : un magnétiseur qui m’annonce que je soigne mais que j’ai peur d’ y croire…une énergéticienne qui me dit que je communique avec les défunts , un rebouteux qui veut me passer ses dons et m’initier et un maître Reïki qui voit par une photo de mon aura que je vais aider les autres : loin du hasard…c’est ainsi que j’ai été guidée pour devenir thérapeute.
image_print